RIPAILLER COMME LES PHARAONS, OU LA GASTRONOMIE DES ROIS D’EGYPTE

LA CUISINE DES ROIS : Le repas des Pharaons.

Et oui ! les Pharaons de l’Egypte antique savaient manger… et se souciaient peu de nos préoccupations médicales et autres contre-indications concernant leur alimentation…

A quoi ressemblaient les repas des pharaons ? Dans l’Égypte Antique, l’alimentation était quelque chose de sacré, notamment pour les pharaons. Alors à quoi ressemblaient les repas des rois ? De quoi étaient-ils composés et quels étaient les mets adorés des pharaons ? Levez le voile sur ce mystère antique avec ce sujet !

Un véritable festin : voilà comment l’on pourrait qualifier le repas des pharaons sous l’Égypte Antique. Une cuisine riche et variée qui se hisse au rang de véritable Art. Pains, viandes, poissons, fruits et légumes, condiments, boissons : chez les pharaons, rien n’est laissé au hasard pour faire de chaque repas un moment de fête, à la fois gastronomique et riche en symboles. En bref, de superbes banquets théâtraux et véritablement grandioses, à la gloire de la bonne chair.

Des repas d’offrandes

Mais sous le règne des pharaons, considérés comme les fils du roi des Dieux, chaque repas n’était pas simplement gastronomique. Il était en effet avant tout considéré comme une offrande divine. La majorité des repas se composent de pain et de bière, élaborés à partir d’orge ou de blé. Les viandes et volailles (antilopes, gazelles, lièvres, cailles, daubes et autre oies rôties à la broche) sont innombrables et accompagnées de fruits et légumes en quantité (poireaux, laitues, pois chiches, lentilles, oignons, dattes, grenades, figues, melons…). Les pharaons apprécient particulièrement le bœuf, une viande très luxueuse réservée uniquement aux riches en raison de ses conditions de conservation particulièrement difficiles. On retrouve d’ailleurs des scènes  de boucherie et les processions d’animaux destinés à la consommation sur les parois de nombreux tombeaux.

Des pâtisseries, aussi gourmandes que symboliques

En guise de douceurs, les pharaons apprécient les pâtisseries très sucrées, la majorité étant élaborée à partir de dattes, de miel et de fruits secs. Les gâteaux ont d’ailleurs une importance certaine sous le règne des pharaons : on retrouve le dessin de l’élaboration d’une pâtisserie sur la tombe de l’un d’entre eux (le vizir de Rekhmirê, sous le règne d’Amenhotep II). Tous ces mets variés, sucrés et salés, sont dégustés par les pharaons au rythme des musiciens et des danseurs qui animent le banquet, le tout étant arrosé avec de la bière mais aussi du vin, préparé à partir de la vigne et des dattes et de nombreuses autres liqueurs. Épicuriens dans l’âme, les pharaons profitent ainsi, sous couvert de leur protection divine, de véritables festins que seules les personnalités riches peuvent s’offrir à l’époque. En trois mots : des repas pharaoniques !

pharaons

Rekhmire%20banquet[1]

Rekhmire%20soufflet[1]

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :