SPAGHETTI ALLE VONGOLE ALLA SICILIANA

CUISINE SICILIENNE : Spaghetti aux coques à la Sicilienne.

Une excellente et simplissime recette sicilienne, dont la cuisine a largement été influencée au cours des siècles par ses multiples envahisseurs ainsi que par ses voisins en Méditerranée (Tunisie, Malte, etc.). Ce qui nous donne une cuisine très parfumée, aux saveurs et épices typiques. Une typicité décormais très appréciée au-delà de l’île majestueuse.

Pour tes spaghetti, prévoie pour 4 personnes : 600 grammes de spaghetti, si possible de belle marque (type Barrilla N°7), soit un peu gros et qui tiennent bien la cuisson ; une demi-livre de coques ou de palourdes ; deux beaux piments rouges de Venise ; une demi-tête d’ail violet ; 50 grammes de pignons ; 4 anchois au sel ; un zeste d’orange ; une tomate bien mûre, deux à trois bons verres de blanc sec ; une pincée de coriandre en poudre ; une pincée de gingembre en poudre ; un épi de romarin frais ; une feuille de laurier ; huile d’olive extra, gros sel et poivre du moulin.

Commence à faire bouillir ton eau dans un grand faitout où tes spaghetti seront à l’aise. Pendant ce temps, épluche ton ail, quatre gousses entières, enlève leur le germe, pêle ton orange, nettoie tes filets d’anchois.

Jette tes coques dans une poële chaude à feu vif avec deux à trois cuillères à soupe de très bonne huile, pendant cinq minutes. Réduis le feu. Pendant ce temps plonge tes spaghetti 8 à 9 mn dans l’eau qui bout, c’est tout.

Coupe tes aulx en morceaux, jette les dans la poële de coques avec le zeste d’orange, avec les piments en morceaux, ta tomate en tout petits dés, tes filets d’anchois, ton romarin, ta feuille de laurier, ton gingembre et ta coriandre.

Mouille de deux à trois verres de blanc, sale de quelques grains de gros sel de mer et poivre bien, puis laisse à feu doux en couvrant jusqu’à cuisson des pâtes. Lorsque les pâtes sont prêtes, enlève les herbes et le zeste et mélange les spaghetti dans la poële, rajoute tes pignons (que tu auras fait saisir deux minutes à sec dans une poële auparavant). Touille, c’est prêt à servir tel quel dans la poële, en décorant de quelques brins de coriandre fraîche ou de persil plat si tu veux, et c’est délicieux !

Sers un bon vin rouge corsé de Sicile ou à défaut un Rioja.

Gatonegro

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :