LA PACHAMANKA, LE BANQUET DES INCAS DEDIE A LA TERRE-MERE

PEROU : La Pachamanka, un banquet rituel dédié à la terre-mère.

Au coeur du Pérou andin, la préparation de la Pachamanka tient du rituel ancestral et du banquet de famille, et exprime ce lien intime qui unit les Queshuans à la déesse Terre, la Pachamama.

En Queshua, la « manka » est une marmite, et la Pachamanka désigne donc ce trou de terre, cettte marmite élémentaire, dans laquelle va cuire diverses viandes et légumes sur lsequels on dépose également des plantes aromatiques comme l’eucalyptus ou des fougères, le tout sous un épais manteau de feuilles de bananiers et de pierres ou de terre.

La Pachamanka peut cuire ainsi plusieurs heures doucement à l’étouffée, les pierres renvoyant la chaleur. Après, on donne une prière à la Terre-mère et on ouvre le trou. Un moment de partage et de dévotion à une terre qui nourrit et engendre, donné comme un cérémonial. Les Péruviens y sont extrêmement attachés, comme ils le sont pour tout ce qui les relie à la nature et à cette terre Inca dont subsiste encore très fort les éléments d’une culture immémoriale.

Chaque Région du Pérou possède sa propre recette de Pachamanka. Mais il faut aller au coeur des plateaux ou dans ces villages ruraux pour en apprécier toute la générosité et l’authenticité.

La Pachamanka :
Ingrédients pour une quinzaine de convives :
Un flanc de porc entier
Un agneau de lait
2 poulets
2 bouquets d’herbes andines (chincho, huacatay, muña, ansérine, menthe, coriandre)
4 tasses de crème de piment fort rouge (Capsicum chinense)
Une tasse d’ail moulu
2 tasses de chicha de jora (bière de maïs)
Un manioc
10 bananes
10 patates douces
Un kilo de pomme de terre tomasa
Un kilo de fèves
4 kilos de pommes de terre variées (huayro, jaune, peruanita, canchán)
10 épis de maïs
20 petits tamals
20 tubercules
Un moule de fromage frais de montagne
Romarin frais
Feuilles de bananier
Sel et poivre

Préparation
La veille, faites macérer toutes les viandes avec les herbes, le piment fort rouge, l’ail, la chicha, du sel et du poivre.
Faites un trou dans le sol afin d’y mettre les ingrédients : le manioc, les bananes, les patates douces et les pommes de terre tomasa.Par dessus, posez les viandes de porc, d’agneau et de poulet. Couvrez avec une couche de pierres de rivière chauffées au rouge.

Par dessus, répartissez les fèves, les pommes de terre, le maïs, les petits tamals, les tubercules (enroulées dans des feuilles, afin qu’elles ne se défassent pas), et dans une marmite, le fromage de montagne avec le romarin frotté. Couvrez le tout avec des feuilles de bananier. Posez une toile imperméable par dessus et couvrez avec de la terre humide. Laissez cuire durant au moins une heure..

Photos DR et Mylene D’Aureol

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :